L'entraînement Z48 de Shadow (ex-major de la Stratcom)

écran qui clignote avant de commencer à afficher

 

Année 2017 - planète TerreMission d'entrainement Z48 - faire un rapport dans n'importe quelles conditions

 

visage d'un certain ex-major, les yeux injectés de sang et une bouteille de schnaps à la main

 

Je suis Shadow, un soldat parmi tant d'autres travaillant pour la Stratcom, intégré depuis maintenant 6 mois après ma tentative de meurtre avorté par des recruteurs qui me suivaient.

 

Mon plan était rodé et calculé, j'étais prêt. Ma lame contre ma cuisse droite et mes couteaux de lancer sur la gauche, tout aurait été rapide. Juste le temps d'un instant, et deux vies de salopards se seraient éteintes définitivement comme une étoile morte au firmament.

 

Pour comprendre cela, je vous résume les événements. Enfin, je vais essayer. Il y a six mois, j'étais profileur analyste. La police faisait appel à moi pour interroger des aliens qui commettaient des crimes pour comprendre le fin mot de l'histoire.

 

Cela devait faire un an que j'étais retombé dans le célibat, l'alcool et surtout la dépression. Je n'en montrais rien, alors que les cinq dernières années avaient été un paradis pour moi, jusqu'à ce que j'apprenne que ma femme me trompait avec mon chef.

 

Voilà en gros, je n'en dirai pas plus. Retournons à ce fameux soir où je décidai de passer a l'action. J'étais en position dans une ruelle proche du domicile de mon ex. De sur le toit au dessus de moi et de plusieurs véhicules banalisés dans la rue, la Stratcom me surveillait, mais, tellement abruti par l'alcool, je n'en savais rien.

 

Le fameux couple sortit pour marcher dans la direction opposée a la mienne. Je remontai mon col et ma capuche, passant pour un poivrot plus qu'autre chose dans ce quartier, ce qui n'était pas pour me déplaire.

 

Tout se passa très vite. A grands pas, je m'approchai de mes cibles blotties l'un contre l'autre, je dégainai mes lames mais j'eus un blocage en voyant la scène. Le couple poussait un landau.Et c'est là que des hommes surgirent de l'ombre.

 

Une odeur (surement du chloroforme), le sommeil, et une longue chute au ralenti. Aucun combat, ni bruit. Le couple se retourna, mais plus rien. Hormis un papier au au sol avec "Pardon pour ce que j'ai failli faire" avec comme signature Shadow.

 

 

Derrière une fenêtre un scientifique observe une feuille où il est écrit "Shadow valide pour le combat après test effectué sous l'effet de neuroleptiques cumulé à l'alcool.

Le sujet reste conscient de son passé malgré que nous l'ayons assommé de produits pendant ces phases test, vous pouvez l'envoyer au combat une fois remis d'aplomb et entraîné."

×